La prière de notre évêque pour vivre le carême

Mais priez mes enfants Dieu vous exaucera en peu de temps .

Mon Fils se laisse toucher

Chers frères et sœurs de la Mayenne,

 

Lors des vœux du diocèse, le 13 janvier dernier, je sollicitais votre prière « afin qu’avec bienveillance, en cherchant le Bien, pour nous et notre descendance (cf. Dt 30, 19), je veille à reconnaître et conforter l’Œuvre de Dieu en notre diocèse ». C’est pourquoi, je vous propose de prier à cette intention durant le temps du Carême et le temps Pascal, deux temps qui visent respectivement à notre conversion et à notre illumination. Au cœur de ces deux temps liturgiques, nous fêterons ensemble la fête de Pâques qui nous ouvrira à la fête de Pentecôte, fête par excellence du don de l’Esprit-Saint à l’Eglise naissante, rassemblée au Cénacle avec la Vierge-Marie.

 

C’est justement dans cette « fraîcheur » de l’Eglise naissante que je souhaite nous replacer à l’occasion de ma prochaine ordination comme évêque, « successeur des Apôtres ». Par la prière, je vous prie de me confier à Dieu afin qu’au milieu de vous, je sache être à votre service en étant docile à l’Esprit-Saint.  Avec Marie, confiant dans son invitation à la prière à Pontmain, sûr d’être exaucé, j’invite aussi chacun à prier afin que la mise en œuvre concrète du dernier Synode diocésain, qui passera par des décisions et des nominations dès septembre prochain, puisse se réaliser avec courage dans la concorde fraternelle. 

 

Cette prière sera lue par tous chaque dimanche à la fin de la prière universelle. 

Elle pourra aussi ouvrir nos différentes rencontres et être lue à la fin de chaque messe hebdomadaire.

Que Dieu nous bénisse. 

Saint temps de Carême.

+ Matthieu DUPONT, évêque nommé de Laval,

Le 17 janvier 2024, 153ième anniversaire
de l’apparition de la Vierge Marie à Pontmain.

Seigneur Dieu, guide et pasteur de tous les fidèles,

regarde avec bonté notre nouvel évêque Matthieu

que tu as choisi comme pasteur à la tête de l’Eglise de Laval ;

donne-lui de servir par la parole et par l’exemple.

Répands sur nous, Seigneur,

ton Esprit d’intelligence, de paix et de vérité ;

afin que nous mettions tout notre cœur

à reconnaître ce qui te plaît,

et que, l’ayant reconnu, nous cherchions à l’accomplir

par l’accord unanime de nos volontés. Amen

A lire également