« Soyez toujours joyeux ! »

« Soyez toujours joyeux ! »  1 Thessaloniciens 5,16
Tel était le thème de la journée réunissant plus de 160 bénévoles des trois services de la pastorale santé : visiteurs en Ehpad, en hôpital, à domicile, dans les foyers de vie des personnes porteuses de handicap.

 

Comment être dans la joie lorsqu’on accompagne des souffrants ?

Pour répondre à cette question, Le Père Vincent Grubert, recteur de Pontmain a défini la joie, différente du bonheur. Le bonheur se construisant, la joie s’accueillant. En effet la joie se reçoit. Elle est un don, elle ne se calcule pas.

A nous de savoir la voir et la cueillir au quotidien dans nos journées

Le témoignage de Fanny, clown thérapeute et orthophoniste nous a témoigné de cette joie possible lors de visite difficiles où le malade est enfermé dans ses blessures corporelles et psychologiques.

 

L’entrée en relation avec la personne, la rencontre elle-même puis la séparation est favorisée par une posture personnelle dénuée de tout à priori sur l’autre. Nous avons à nous inspirer de la naïveté du clown pour ne pas calquer sur le malade toutes les représentations du drame qui se joue autour de lui.

 

Delphine, aumônier en fin de mission a témoigné des joies qu’elle avait eues dans ses accompagnements et spécialement ceux de la fin de vie, moment où au chevet du patient elle ressent tout la force du Ciel qui se penche sur l’agonisant.

 

Véronique, responsable du service, a évoqué à partir d’exemple comment cette joie pouvait se développer avant même la visite chez le visité comme chez le visiteur, puis naturellement pendant cette visite et bien sur après.

 

La joie se reçoit, la joie se témoigne aussi. On ne garde pas une bonne nouvelle pour soi !

 

Le Seigneur nous envoie dans les actes des apôtres «  Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la Terre ». A nous aujourd’hui de savoir cueillir ces joies lors de nos visites et d’en témoigner autour de nous.  Le Père Pierre Marie Perdrix, accompagnateur du service, nous a bénis et envoyés dans ce sens à la fin de la journée !

 

C’est plein de joie que nous rentrons ce soir, rendant grâce à Dieu pour tout ce qu’Il fait pour nous et à travers nous.

Véronique d’Arras

A lire également