|

Pause au Monastère en mars 2024

Besoin d’une pause ?
… Et si c’était dans un monastère ?

Pause au monastère vous propose des halte spirituelle dans des lieux monastiques…

Deux propositions en Mayenne pour le mois de décembre.

 

Au Carmel

A La Coudre

Pause au Monastère les 23-24 mars 2024

(Week-end des Rameaux)

à La Coudre de LAVAL,

A Laval, le week-end du 23-24 mars, les soeurs de l’Abbaye de La Coudre vous proposent de faire l’expérience d’une « pause au monastère », une halte spirituelle, un temps gratuit pour Dieu….

Découvrir un lieu inconnu ? Expérimenter le silence ? Se ressourcer ?
Se retrouver soi-même ? Chercher Dieu ?

Vous trouverez vous-même ce qui vous anime en venant frapper à la porte…

Pour tout renseignement et inscription, n’hésitez pas à nous contacter : 
02 43 02 85 85

sejourjeunes@abbaye-coudre.fr

Lors de ce week-end, nous vous proposerons d’approfondir le thème de l’Avent à travers notre spiritualité monastique cistercienne.

Arrivée possible le vendredi 15 décembre en fin d’après-midi – avant 19h.
Le dîner à l’hôtellerie étant à 18h15.

*Terme « Office » du latin officium, « service », Service de Dieu.
Il est un temps de prière liturgique et communautaire qui rythme la journée monastique.

 

Les frais du week-end reste à la libre participation de chacune.

Pause au Monastère les 9-10 Décembre 2023
Au Carmel de LAVAL,
Le temps de l’Avent nous invite à veiller dans l’attente du Seigneur. Il vient à Noël, il viendra à la fin des temps. Entre ces deux venues en notre monde, nous lui préparons le chemin et guettons ses visites.

Tu veux goûter ce temps du long désir. Alors viens faire une pause au Carmel de Laval.

Ste Elisabeth de la Trinité, carmélite de Dijon invite sa soeur Guite : « Penses-tu ce que ce devait être en l’âme de la Vierge, lorsqu’après l’Incarnation elle possédait en elle le Verbe Incarné, le Don de Dieu…

 

En quel silence, quel recueillement, quelle adoration elle devait s’ensevelir au fond de son âme pour étreindre ce Dieu dont elle était Mère. Ma petite Guite, Il est en nous. Oh ! tenons-nous tout près de Lui, en ce silence, avec cet amour de la Vierge ; c’est comme cela que nous passerons l’Avent, n’est-ce pas ? »

Lettre 183, 22 novembre 1903

Arrivée possible le vendredi 8 décembre en fin d’après-midi pour les Vêpres de l’Immaculée à 17 h 00, le dîner est à 19 h 00.


Participation libre aux frais de ce week end.

A lire également